Co-operative enterprises
build a better world

Les coopératives rurales d'électricité américaines s'inquiètent des propositions relatives à la cybersécurité du département de l'Énergie

01 Feb 2017

La National Rural Electric Association américaine (NRECA) a salué les recommandations relatives à l'infrastructure émises par le département de l'Énergie dans son examen quadriennale de l'énergie. La NRECA a toutefois mis en garde contre les recommandations qui pourraient altérer les procédures existantes utilisées par les coopératives en vue de se prémunir d'éventuelles cyber-attaques.

Dans la deuxième partie de l'examen global du paysage énergétique du pays mené par le département de l'Énergie figure une série de recommandations. Le document incite également à tirer parti de la valeur de l'électricité pour l'économie. 

«Les coopératives d'électricité sont tout à fait d'accord sur le fait que le renforcement de la cybersécurité constitue une haute priorité. Les coopératives d'électricité ont ont réalisé des avancées significatives au niveau de leurs compétences en cybersécurité. Les menaces physiques et informatiques évoluent constamment, mais les coopératives s'unissent dans un effort coordonné dans l'ensemble du secteur électrique afin de protéger la fiabilité du réseau électrique des menaces qui pèsent sur lui», peut-on lire dans un communiqué de la NRECA.

La NRECA représente plus de 900 coopératives rurales d'électricité aux États-Unis. L'organisation a par ailleurs félicité le département de l'Énergie pour le soutien financier qu'elle a fourni à la recherche, à l'automatisation, à l'analyse de données, au stockage d'énergie, au développement des énergies renouvelables et à l'efficacité. Lire ici le communiqué de la NRECA.

Photo: Hendricks Power, une coopérative rurale d'électricité.