Co-operative enterprises
build a better world

Les coopératives de santé du Canada échangent avec les législateurs

28 May 2015

Les coopératives jouent un rôle important dans le secteur de la santé et des services sociaux du Canada. Le 25 mars, des représentants de coopératives de santé sont intervenus devant les membres du Caucus multipartite sur les coopératives du gouvernement fédéral canadien.

Lors de la réunion, Jean-Pierre Girard de LPS Productions s’est exprimé sur ses recherches mondiales portant sur l’envergure du secteur coopératif de la santé. L'étude, réalisée avec le soutien de l’Organisation coopérative internationale de la santé, montre que plus de 81 millions de personnes utilisent les services des coopératives et des mutuelles dans le secteur de la santé. Selon l’enquête, 4 961 coopératives et mutuelles sont présentes dans le secteur de la santé, 14 806 dans le secteur des services sociaux.

Un autre intervenant, Michaël Béland, de Coopératives et mutuelles du Canada a donné aux législateurs un aperçu des coopératives de santé au Québec. Le secteur fournit des soins médicaux, des soins à domicile et des services paramédicaux. Les coopératives opérant dans le secteur des soins à domicile s’occupent de 100 000 personnes dans la province et emploient 7 800 personnes. Le Québec compte également 52 coopératives de santé qui offrent leurs services à 178 000 clients, dont 60 000 sont membres. Ces coopératives emploient 130 médecins et 50 infirmières.

Vanessa Hammond, présidente de la Health Care Co-op Federation of Canada, a pour sa part décrit les nombreux travaux entrepris dans tout le pays concernant les soins à domicile, les services mobiles de santé et les aides à l'emploi pour les personnes qui font face à des obstacles à l’emploi. Les coopératives travaillent aussi pour s'assurer que chacun puisse accéder à des services adaptés sur le plan culturel et linguistique, disponibles dans plus de 25 langues, a-t-elle ajouté. Elles déploient des centres de bien-être et des centres communautaires, des services médicaux, de santé physique et mentale, et d’éducation.

Mme Hammond a mis en exergue qu’une meilleure coopération au niveau fédéral et provincial pourrait soutenir utilement le travail des coopératives de santé. En avril, elle se déplacera en Irlande, en Écosse et en Angleterre pour se mettre en relation avec des coopératives, des organisations du secteur de la santé et des universités.

Photo: Vanessa Hammond avec Djaouida Sellah et Hugh Nelson