Co-operative enterprises
build a better world

UNESCO reconnaît les coopératives

05 Dec 2016

Bruxelles, le 5 décembre 2016 - L’UNESCO a ajouté les coopératives à ses Listes du patrimoine culturel immatériel. Les coopératives figurent en effet parmi les seize nouvelles entrées des Listes du patrimoine culturel immatériel de l’humanité. Le Comité intergouvernemental pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel a adopté la décision au cours de la réunion qui s’est tenue le 2 décembre en Éthiopie. Le Comité se réunit une fois par an afin d’examiner les propositions d’inscription émises par les États parties à la Convention de 2003.

La liste représentative du patrimoine culturel immatériel inclut désormais l’idée et la pratique d’intérêts communs organisés en coopératives. La liste décrit les coopératives comme des entités qui «contribuent à une pratique des communautés, à travers des valeurs et intérêts communs, pour mettre en place des solutions innovantes aux problèmes sociétaux, de la création d’emplois et de l’aide aux personnes âgées à la revitalisation urbaine et aux projets d’énergie renouvelable».

Plus tôt dans l’année, les correspondances de Robert Owen, fondateur du mouvement coopératif, ont par ailleurs trouvé leur place au Registre de la Mémoire du monde de l’UNESCO.

L’UNESCO a créé le programme Mémoire du monde en 1992. Celui-ci se fonde sur le principe que le patrimoine documentaire mondial appartient à tous et devrait être préservé et rendu accessible à chacun de manière permanente.