Création d'entreprises inclusives en Afrique : études de cas

03 Aug 2015

Un nouveau rapport de Cooperatives Europe rédigé en partenariat avec le Collège Coopératif montre comment les coopératives affectent le développement en Afrique. Le document met en avant 21 pratiques exemplaires issues de diverses coopératives africaines. Il souligne le fait que les coopératives responsabilisent la jeunesse et les femmes, amènent des améliorations considérables dans leur communauté au sens large, alimentent des opportunités de coopération internationale fructueuses, et mettent en avant des innovations économiques et sociales essentielles.

Le document sur les pratiques exemplaires a été produit via la plateforme de développement de Cooperatives Europe, un réseau d'organisations coopératives européennes qui travaillent sur les politiques et la mise en œuvre du développement. Les études de cas montrent la riche diversité du mouvement en Afrique.

En Ouganda, la Kigayaza Cooperative aide les jeunes agriculteurs à profiter d’un réseautage, d’une formation et d’un échange de savoir. Depuis 2007, la Subeng Dinosaur Youth Cooperative au Lesotho encourage la population à visiter les empreintes de dinosaures qui ont été découvertes à proximité de leur communauté. La coopérative propose des visites guidées et vend des objets d'artisanat. Au Maroc, des groupes de femmes se sont organisées en coopératives reposant sur la production d'argan, utilisé en cuisine et dans la fabrication de cosmétiques. La Namibie possède aussi un petit mouvement coopératif en pleine croissance ; les femmes comptent pour 80 % des membres. Le transport est un défi considérable pour les femmes qui vivent du commerce en Afrique de l'ouest. Au Ghana, la solution a été trouvée par l’Acca Market Women Transport Cooperative, qui achète et gère un petit parc de véhicules, réduisant ainsi les coûts et permettant aux femmes de passer plus de temps auprès de leur famille.

Marc Noel, responsable du développement coopératif pour Cooperatives Europe, commente ainsi la publication : « Nous sommes fiers de ce document : il prouve que, en unissant leurs forces, les gens peuvent améliorer leur vie si on leur en donne la chance. Quand l'environnement adéquat existe, les coopératives et autres organisations de la société civile peuvent permettre aux gens de prendre en charge leur propre développement. Les décideurs devraient contribuer à créer les conditions nécessaires à la naissance d’initiatives participatives et inclusives, telles que celles décrites dans notre étude, afin qu’elles puissent être facilement réalisées et dupliquées. »

Le rapport fait suite à une conférence organisée conjointement par Cooperatives Europe et l'Alliance coopérative internationale pour l'Afrique dans le cadre de la conférence mondiale de l'Alliance qui s’est déroulée au Cap en 2013. Cooperatives Europe publiera aussi un second rapport sur les coopératives en Amérique Latine suite à un séminaire conjoint avec Co-operatives of the Americas.

Photo : membres de la coopérative agricole Cuma au Bénin, l'une des études de cas mentionnées dans le rapport.

 

LATEST COOPERATIVE NEWS